L'utilisation culinaire des amandes:

Amande

 Comme d’autres fruits oléagineux tels que les noix ou les noisettes, les amandes représentent un excellent complément nutritionnel. 

Très énergétique, l’amande est riche en acides gras insaturés, protéines, vitamines (particulièrement vitamine E et B), minéraux (magnésium) et en fibres. 
Elle ne contient pas de gluten.
La saison des amandes fraîches est courte, il faut en profiter !
On distingue l'amande douce de l’amande amère (mais aucun signe particulier ne permet de les différencier !) 
L'amande douce est consommée fraîche ou sèche (entière, mondée, effilée), sous forme de purée, de lait ou en poudre. 
Elle fournit une huile utilisée en cosmétique et dans l’industrie pharmaceutique (huile d’amande douce). 
L'amande amère contient de l'amygdaloside qui produit, après mastication, de l'acide cyanhydrique particulièrement toxique. 
On utilisait ces amandes amères pour la fabrication du sirop d’orgeat (le sirop d’orgeat était, à l’origine, fabriqué à base d’orge puis sa composition a évolué pour intégrer essentiellement des amandes), actuellement remplacées par une molécule de synthèse. 
L’huile d’amande amère, non toxique, reste en revanche utilisée dans l’industrie agro-alimentaire et dans l’industrie pharmaceutique. 
Les amandes fraîches se dégustent en dessert, éventuellement dorées quelques secondes au four. 
On peut les manger avec des compotes, salades de fruits, fromage blanc.
Elles sont également servies avec des fromages à pâte persillée, comme le roquefort, ou en accompagnement de salades, viandes grillées ou poissons.
Il faut les choisir avec une peau lisse, assez dure et de belle couleur verte. 
Elles peuvent se garder quelques jours à température ambiante. 
Avant de les consommer, il faut enlever l’enveloppe externe qui possède une saveur astringente.

Les amandes sèches sont très utilisées en cuisine et pâtisserie : 
Tagines, tartes, frangipane, confiseries (dragées, pralines, nougat, calissons, pâte d’amande, turrón). 
On peut les cuisiner entières ou effilées, mondées ou non, rôties à sec ou dans de l’huile, à la poêle ou au four. 
Pour les monder, plongez les amandes 2 min dans de l’eau bouillante puis égouttez-les et passez-les sous l’eau froide. 
Vous pourrez ensuite très facilement enlever la peau en les pinçant entre deux doigts.
L’utilisation de la purée d’amandes s’est beaucoup développée, sous l’impulsion de la cuisine végétarienne ou végétalienne ( remplace les graisses d’origine animale). 
On en trouve dans tous les magasins « bio », la purée blanche est faite à partir d’amandes mondées, la purée complète avec des amandes non mondées. 
Il s’agit d’amandes séchées et longtemps broyées, jusqu’à l’obtention d’une sorte de pâte semi-liquide. 

Elle permet de remplacer en tout ou partie le beurre ou la crème dans certaines préparations, comme les pâtes à tarte, les pâtes à gâteaux (cakes, cookies, sablés…) ou encore la pâte à crumble. 
Il faut utiliser le même poids de purée que celui indiqué pour le beurre, ou diluer la purée, à proportions égales, avec du lait végétal ou de l’huile quand la recette prévoit du beurre fondu.