"Crèspèoù"

Crespeou2004 

On prononce "Crèspèoù "

Est un gâteau d’omelettes d’herbes et de légumes empilés par couches superposées que l’on mange froid accompagné ou non d’un coulis de tomate,on y ajoute un bon saladier de mesclun ...
Cette recette, qui semble être native d’Avignon et du haut-Vaucluse, est devenue populaire dans tout le Comtat Venaissin.
La région Provence et le pays de Nice (dans la région que l’on appelle aujourd’hui PACA..). Son nom vient du latin crespus, en ancien français cresp (crêpe) puis crespet (crêpe)

Vers 1260 où crespeou apparaît pour désigner une omelette. Ce mets est aussi connu sous le nom de trouchia ou d’omelette à la moissonneuse.
Ce dernier nom indique son origine puisqu’il était traditionnellement préparé pour les travaux des champs et spécifiquement pour les moissons.
Ce mets peut être cuit au four ou par retournement. Il comporte un minimum de trois ou quatre couches de différentes couleurs.
Le rouge est donné par la tomate, l’orange par la carotte, le vert par les feuilles d’épinard ou de blette, le noir par l’olive.
Le poivron, en ses différentes couleurs permet de jouer sur le rouge, le vert ou le jaune.
Certaines préparations utilisent des saucisses coupées en rondelles et même du poisson qui donne une couche beige. 
Sont aussi utilisés comme autres légumes ou condiments, la courgette, l’aubergine, l’oignon et le basilic.