Mache

Idéale en salade en automne comme en hiver, la mâche présenterait des vertus antistress. Elle est donc indispensable au potager d'un jardinier serein.

Famille: Valerianacées
Nom latin: Valerianella Olitoria
Type: légume-feuille bisannuel
Plantation: de fin juillet à fin septembre, à la volée.
Sol: frais et bien drainé
Catégorie: feuille
Semis: lune montante
Repiquage/plantation: lune descendant
Taille, division, récolte: lune descendante

Rustique et sauvage, la mâche poussait autrefois en lisière des champs et sur le bord des routes. Elle est maintenant essentiellement cultivée autour de la Loire.

Culture:
Au cœur de l'été, semez à la volée les graines de mâche, lors d'une chaude journée feuille en lune montante, afin de favoriser la levée du semis. Le sol, préalablement biné pour en assurer la fraicheur, ne nécessite pas d'amendement particulier, la mache n'étant pas une plante capricieuse. La parcelle devra, en revanche, rester fraiche.

Récolte :
Selon la date des semis, qu'il aura été préférable d'échelonner pour une récolte tout au long de l'hiver, coupez soigneusement les plants à l'aide d'un couteau à lame fine de fin septembre au printemps suivant, de préférence en lune descendante.

Conseil:
La mache aime à prendre ses aises dans les jardins. Ne cultivez donc qu'un nombre de pieds adapte à vos besoins. Évitez la montée en graines au risque de ne plus pouvoir faire face à la prolifération des pieds au fil des années.

Astuce:
Semée au terme des récoltes estivales des autres légumes du potager, la mâche permet d'occuper la parcelle et évité ainsi la pousse de mauvaises herbes d'une année sur l'autre.