Thym

Famille: Labiacées
Nom latin: Thymus Vulgaris
Type: vivace
Plantation: avril à juin
Sol: calcaire
Catégorie: feuille
Semis: lune descendante
Taille, division, récolte: lune montante

Il ne manque plus que le chant des cigales pour s'imaginer au cœur de la garrigue. Avec une botte de thym, cultivez la Méditerranée chez vous, dans un pot ou en pleine terre.

Culture :
La levée du thym est rapide sous les climats ensoleillés. Pour optimiser son développement, son semis ( ou sa plantation en pleine terre ) sera effectué en lune descendante, dans un sol bien assaini. La division des touffes en vue de la multiplication des pieds, naturellement invasifs, devra être réalisée les jours feuilles en lune montante. En région fraiche, la culture en pots et sous abri, les mois les plus froids et les moins ensoleillés, garantira une production à l'année.

Recolte :
Les branches de thym peuvent être récoltées tout au long de l'année. Seules les extrémités doivent être coupées avec un sécateur afin de permettre la floraison ultérieure de la tige restée en place, ainsi que la conservation d'une touffe dense et bien ramifiée, exhalant les parfums.

Utilisation :
En infusion, le thym a une propriété antitussive: il soigne quintes de toux et infections pulmonaires. Utilisé en association avec le charbon noir, le thym agit également sur les digestions difficiles et les ballonnements. Anti viral et stimulant, il peut aussi prévenir l'apparition de boutons d'herpès et de rhumes...

Astuce :
Cultivé en pot sur le rebord d'une fenêtre, le thym est un excellent répulsif à moustiques, au même titre que la lavande.